LE CHOU KALE

4,50

Catégorie

PRIX AU KILO

 

Le Chou Kale

Velouté deTox

400 gr de pommes de terre
400 gr de chou kale
1 gousse d’ail
2 cm de gingembre frais
1 cube de bouillon de légumes
10 cl de crème de soja
de l’huile d’olive
du sel
du poivre du moulin

pour la décoration

1 cuillère à soupe de graines de soja grillées
1 cuillère à soupe de baies de goji (facultatif)

La première étape est la préparation des ingrédients :
– peler, laver, sécher et couper les pommes de terre en cubes, réserver ;
– laver, sécher, ôter la branche centrale et couper les feuilles de chou kale en lanières ;
– garder quelques lanières de chou kale pour la décoration, réserver ;
– peler, dégermer et émincer l’ail, réserver ;
– peler et hacher le gingembre, réserver ;
– verser 1/2 litre d’eau dans une casserole, couvrir ;
– porter à ébullition ;
– dissoudre le cube de bouillon de légumes ;
– mélanger, retirer du feu, réserver.

La deuxième étape est la préparation de la soupe de chou kale :
– dans une marmite, faire revenir l’ail et le gingembre dans un peu d’huile d’olive ;
– ajouter les pommes de terre, ainsi que le chou kale ;
– bien mélanger ;
– laisser cuire 5 min ;
– verser le bouillon de légumes ;
– mélanger, laisser mijoter pendant 20 min ;
– vérifier la cuisson, les légumes doivent être tendres.

La troisième étape est la préparation du velouté :
– passer les légumes au blender ;
– ajouter un peu de bouillon ;
– mixer ;
– incorporer la crème de soja, puis mixer ;
– saler et poivrer ;
– mixer ;
– répartir le velouté dans des bols ou des assiettes creuses ;
– décorer de chou kale, de graines de soja et de baies de goji (si vous le souhaitez) ;
– c’est prêt, servir de suite !

Bon appétit !!!

Le chou kale appartient à la famille des Brassicacées. Son histoire est encore mal connue. Originaire du pourtour Méditerranéen, il était l’un des légumes feuilles les plus cultivés en Europe jusqu’à la fin du Moyen-Age. Sa grande résistance au froid et aux maladies étaient très appréciés des paysans.

Le chou kale, un chou frisé très vitaminé Loin  d’être une nouveauté marketing, le chou kale fait en réalité son retour sur les marchés français depuis quelques années. Et le moins qu’on puisse dire est qu’il a des atouts aussi intéressants pour la santé qu’au potager.

Le chou kale, un chou frisé excellent pour la santé

Bon nombre d’entre vous ont pu être surpris : le chou kale est loin d’être un nouveau légume mais c’est ainsi qu’on le désigne le plus couramment à l’heure actuelle. On vous explique ce que ce terme désigne et ses caractéristiques.

Propriétés médicinales du chou kale

Le chou kale est riche en fibres ; il permet de ralentir l’arrivée du glucose dans le sang et, donc, de prévenir les pics de glycémie. Il est riche en antioxydants appartenant à la famille des caroténoïdes et il est donc bénéfique pour la santé oculaire. Il prévient certains cancers et constitue une très bonne source de calcium, avec une teneur de 150 mg pour 100 g, en en fournissant donc plus que le lait !

Cette plante est aussi très riche en minéraux et oligoéléments, notamment en magnésium et potassium, avec également une richesse en vitamines C, A et K. Mais attention de ne pas abuser de sa consommation, car des excès peuvent occasionner des ballonnements et des brûlures d’estomac !

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LE CHOU KALE”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *