Orange Naveline feuille de Corse

1,65

Catégorie
  • Avec l’orange naveline , on confectionne des sirops rafraîchissants et acidulés ainsi qu’une limonade : l’orangeade. Sirops et orangeades sont tous deux recommandés pour leurs bienfaits en cas de fièvre.

L’oranger : pour la petite histoire

L’oranger doux est sans doute une mutation du bigaradier (oranger amer), survenue il y a 2000 ans environ. En Chine et en Inde, on cultivait déjà le bigaradier il y a 3000 ans. Le pied de l’Himalaya, autour du Bangladesh, est sans doute le lieu d’origine de cet agrume.

Grecs, Romains… Personne ne connaissait l’oranger doux. Ce sont les Arabes qui l’introduisirent en Égypte et en Palestine, où les croisés le découvrirent. Les Portugais firent connaître un grand succès à l’oranger, en le rapportant de Chine ou de Ceylan (Sri Lanka), vers 1500.

Les bienfaits de l’orange

  • L’oranger doux fait partie des fruits les plus cultivés au monde. Si aujourd’hui on peut tous se régaler d’un bon jus d’orange au petit déjeuner, jusqu’à la fin du XIXe siècle, ce fruit était un luxe.
  • orange bienfaitsAvec l’orange douce, on confectionne des sirops rafraîchissants et acidulés ainsi qu’une limonade : l’orangeade. Sirops et orangeades sont tous deux recommandés pour leurs bienfaits en cas de fièvre.
  • On exprime l’essence de Portugal des zestes d’orange pour les parfumeurs.
  • Fleurs et feuilles d’oranger doux : elles disposent des mêmes vertus que celles des orangers amers.
  • Le zeste,est conseillé en cas de problèmes liés à la fragilité des petits vaisseaux sanguins, telles les ecchymoses.
  • Les personnes alitées ou opérées ont souvent mal aux talons. Dans ce cas, on recommande de couper une orange en deux, de vider chaque moitié et d’y emboîter les talons.
  • L’orange amer, une autre variété d’agrume :

    • On utilise les feuilles du bigaradier (oranger amer) pour ses propriétés sédatives : elles apaisent les spasmes des personnes nerveuses et leur permettent de s’endormir.
    • La feuille d’oranger amer soigne les toux quinteuses, les crampes d’estomac d’origine nerveuse, les palpitations, la céphalalgie (maux de tête). On l’utilise aussi parfois comme fébrifuge et sudorifique (qui augmente la transpiration) en cas de rhume. L’huile essentielle extrait de l’oranger amer se prénomme « l’huile de petit-grain ».
    • On peut utiliser la fleur de l’oranger pour les mêmes usages mais en général elle entre dans la préparation de « l’eau de fleur d’oranger », très parfumée et utilisée en pharmacie et dans l’alimentation. Elle jouit d’ailleurs de vertus calmantes elle aussi.
    • L’huile essentielle qui accompagne l’hydrolat au cours de la distillation est « l’huile de néroli », base des eaux de Cologne de qualité. On la connaît pour sa rareté, son caractère tonifiant et destressant.
    • L’orange a des vertus carminatives (favorise l’expulsion des gaz intestinaux) et digestives. L’infusion d’orange fait baisser la fièvre et soulage les maux de tête. On utilise le zeste d’orange pour faire des sirops, une teinture ou des alcoolats. L’orange ouvre l’appétit, c’est un excellent tonique de l’estomac et de la digestion. En pressant le fruit, on extrait « l’essence d’orange amère ».

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Orange Naveline feuille de Corse”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *