Poireau

2,20

Catégorie

Prix au Kilo

Comment le conserver ?

Réfrigérateur. À des températures proches du point de congélation et à une humidité relative élevée, le poireau peut se conserver de deux à trois mois. Ses feuilles jauniront probablement, mais le blanc restera sain. Par contre, le petit poireau de printemps ne se conservera qu’une ou deux semaines au réfrigérateur.

Congélateur. Coupez en rondelles et faites blanchir quelques minutes dans l’eau bouillante avant de les congeler. Pensez à congeler une partie des feuilles vertes pour les bouillons.

 

Comment le cuisiner ?

  • Crus : Seuls les jeunes poireaux peuvent se consommer crus. Coupés en rondelles qui seront ensuite détachées en anneaux, ils agrémenteront des feuilles de laitue ou des tranches de tomate et de concombre. Ciselé, le jeune poireau cru fait des merveilles dans la salade de pommes de terre.
  • Poireaux gratinés. Couper les blancs de poireaux en tronçons, les faire cuire à l’eau salée, les mettre ensuite dans un plat qui va au four. Saler, poivrer, ajouter de la muscade (si désiré), saupoudrer de gruyère ou d’emmenthal et d’une fine couche de chapelure. Faire gratiner au four une dizaine de minutes.
  • Soupe aux poireaux et pommes de terre. Cuire les poireaux et les pommes de terre dans de l’eau et passer le tout au mélangeur. Saler, poivrer, et voilà! Pour varier, faire cuire les légumes dans du bouillon de poulet.
Un peu d’histoire

Le poireau proviendrait du Moyen-Orient mais ses origines précises restent très floues. Il était déjà cultivé dans l‘Égypte ancienne où il symbolisait la victoire : le pharaon Kheops en offrait à ses meilleurs guerriers. Les Romains l‘appréciaient beaucoup.

  • Le tristement célèbre empereur Néron en consommait en grande quantité pour adoucir ses cordes vocales. Cela lui valut le nom de « porrophage ».
  • Il fut introduit en Grande-Bretagne par les Romains. Lors d’une guerre, les soldats gallois en avaient planté dans leurs chapeaux comme signe de reconnaissance. Cela leur valut la victoire. C’est ainsi qu’il devint le symbole du pays de Galles.
  • Au Moyen Âge, il était souvent utilisé dans les soupes appelées « porées », d’où son nom actuel. L’expression populaire « poireauter » nous vient du XIXe siècle. On disait alors « planter son poireau » pour dire qu’on attendait longtemps. Cette expression traduit à la fois l’image du poireau planté droit, immobile, et celle de la personne qui attend et qui « reste plantée ».
  • Le contremaître chargé de surveiller l’avancement des travaux, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au XIXe siècle, est appelé le « porion », c’est-à-dire poireau en patois
  • Le poireau commun (Allium porrum) est  une plante herbacée bisannuelle de la famille des Amaryllidacées, largement cultivée comme plante potagère pour ses feuilles. Le poireau fait partie de la même famille que l’oignon et l’ail. Légume d’hiver par excellence, il résiste très bien au froid. Pourtant, grâce à différentes variétés, il est cultivé en France toute l’année. De novembre à avril, on trouve surtout des variétés à gros fût blanc, de 10 à 20 cm de long, à feuillage vert foncé. De mai à juillet, apparaissent les poireaux nouveaux, mesurant à peine 1 cm de diamètre, délicieux et fondants. Ce sont les poireaux  « baguette ». Sa saveur subtile et délicate agrémente à merveille les soupes et les salades.
  • Comment le conserver ?

    Réfrigérateur. À des températures proches du point de congélation et à une humidité relative élevée, le poireau peut se conserver de deux à trois mois. Ses feuilles jauniront probablement, mais le blanc restera sain. Par contre, le petit poireau de printemps ne se conservera qu’une ou deux semaines au réfrigérateur.

    Congélateur. Coupez en rondelles et faites blanchir quelques minutes dans l’eau bouillante avant de les congeler. Pensez à congeler une partie des feuilles vertes pour les bouillons.

     

    Comment le cuisiner ?

    • Crus : Seuls les jeunes poireaux peuvent se consommer crus. Coupés en rondelles qui seront ensuite détachées en anneaux, ils agrémenteront des feuilles de laitue ou des tranches de tomate et de concombre. Ciselé, le jeune poireau cru fait des merveilles dans la salade de pommes de terre.
    • Poireaux gratinés. Couper les blancs de poireaux en tronçons, les faire cuire à l’eau salée, les mettre ensuite dans un plat qui va au four. Saler, poivrer, ajouter de la muscade (si désiré), saupoudrer de gruyère ou d’emmenthal et d’une fine couche de chapelure. Faire gratiner au four une dizaine de minutes.
    • Soupe aux poireaux et pommes de terre. Cuire les poireaux et les pommes de terre dans de l’eau et passer le tout au mélangeur. Saler, poivrer, et voilà! Pour varier, faire cuire les légumes dans du bouillon de poulet.
  • Comment le conserver ?

    Réfrigérateur. À des températures proches du point de congélation et à une humidité relative élevée, le poireau peut se conserver de deux à trois mois. Ses feuilles jauniront probablement, mais le blanc restera sain. Par contre, le petit poireau de printemps ne se conservera qu’une ou deux semaines au réfrigérateur.

    Congélateur. Coupez en rondelles et faites blanchir quelques minutes dans l’eau bouillante avant de les congeler. Pensez à congeler une partie des feuilles vertes pour les bouillons.

     

    Comment le cuisiner ?

    • Crus : Seuls les jeunes poireaux peuvent se consommer crus. Coupés en rondelles qui seront ensuite détachées en anneaux, ils agrémenteront des feuilles de laitue ou des tranches de tomate et de concombre. Ciselé, le jeune poireau cru fait des merveilles dans la salade de pommes de terre.
    • Poireaux gratinés. Couper les blancs de poireaux en tronçons, les faire cuire à l’eau salée, les mettre ensuite dans un plat qui va au four. Saler, poivrer, ajouter de la muscade (si désiré), saupoudrer de gruyère ou d’emmenthal et d’une fine couche de chapelure. Faire gratiner au four une dizaine de minutes.
    • Soupe aux poireaux et pommes de terre. Cuire les poireaux et les pommes de terre dans de l’eau et passer le tout au mélangeur. Saler, poivrer, et voilà! Pour varier, faire cuire les légumes dans du bouillon de poulet.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Poireau”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *