Tomate Noire de Crimée

3,95

Catégorie

Prix au kilo

Une tomate excellente pour les salades ….

du soleil dans notre assiette

           La tomate partout en cuisine

 

La tomate est originaire des vallées montagneuses des Andes péruviennes où les incas la cultivaient avant Christophe Colomb. Une longue épopée :

Le mot tomate est une déformation du mot anca « Tomalt »

Découverte par Christophe Colomb en Amérique du Sud au XV Siècle alors qu’il pensait avoir trouvé la route des indes

A l’état sauvage, elles n’ont absolument rien à voir avec les tomates que nous connaissons aujourd’hui. Elles sont de la grosseur d’une cerise. A l’époque les indiens les utilisent déjà pour en faire une sauce pimentée.

Lorsqu’elle entre en Europe, comme la pomme de terre, après 1500 c’est déjà sous forme plus grosse et plus ronde. Les premières traces de consommation se trouvent en Italie où on la nomme « Pomme d’Or » et parfois aussi « Pomme d’Amour »

Tout comme l’aubergine, elle a eu un peu de mal à s’imposer en cuisine à cause de sa ressemblance avec les fruits de la belladone, hautement toxiques. Ce qui explique son nom latin de lycopersicum qui signifie « pèche du loup »

Il faudra attendre 1778 pour qu’elle soit référencée dans le fameux catalogue Vilmorin-Andrieux à la rubrique des plantes potagère.

C’est donc en Italie et plus largement dans le bassin méditerranéen que son utilisation culinaire se développera et ce n’est qu’après la révolution qu’elle atteindra Paris et le nord de la France.

La tomate est une espèce de plantes herbacées du genre solanum de la famille des solanacées, cultivé pour son fruit charnu

Elle se consomme comme un légume-fruit crue ou cuite

Entre 1856 et 1966 on ne dénombre pas moins de 99 variétés de tomates et de nos jours c’est par milliers qu’il faut les compter mais comme de nombreux fruits et légumes, elle a succombé aux exigences de la production industrielle qui a unifié sa forme, son poids, sa couleur et son goût.

Et depuis une dizaine d’années, on voit réapparaître avec bonheur des variétés anciennes qui sont de nouveau cultivées et proposées à la vente et d’autres, plus nombreuses encore garnissent nos potagers pour notre plus grand plaisir !!!!

La tomate Noire de Crimée  est une tomate patrimoniale originaire de l’île de Krim dans la mer Noire au large de la cote de la péninsule de Crimée.

La plante est à pollinisation libre, indeterminée, portant des fruits globe aplatis de 8 onces qui sont violet rougeâtre foncé à noir avec des épaules vertes/brunes.

Comment la cuisiner

une recette simple pour vous donner une idée

La tomate noire de Crimée en mimosa

Mon panier

5 tomates noires de Crimée

1 bottes asperges vertes

5 œufs bio

1 botte de basilic

2 pincées de piment d’Espelette

15 cl d’huile

vinaigre balsamique, sel & poivre

Préparation

Faites chauffez 2 casseroles d’eau. Quand l’eau bout, plongez-y deux œufs , cuisson 10 minutes

Coupez les pieds trop durs des asperges, salez l’eau et plongez les asperges dans l’eau boitillante 10 mn puis les égouttez

faire une mayonnaise maison ..

Découpez un chapeau à chaque tomate, puis les évider à l’aide d’une cuillère à soupe, salez légèrement et retournez les sur une planche à découper

Pendant ce temps, égouttez les asperges et découpez les en petits bouts. gardez 2 tètes pour la déco.

Laissez refroidir.

Recasez les keufs durs à l’aide d’une fourchette en petites miettes. Gardez deux belles feuilles de basilic, puis émincez le reste, enfin mélangez les asperges, le basilic et les œufs concassées avec la mayonnaise.

Décorez  avec les 2 têtes d’asperges et les feuilles de basilic. puis faites le tour de l’assiette avec des gouttes de vinaigre balsamique.

et dégustez

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tomate Noire de Crimée”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *